Ambassade - Haute Représentation de la République Gabonaise au Royaume du Maroc

Accueil > Infos Pratiques > Nouvelle Chancellerie de l'Ambassade du Gabon au Maroc  
 

Nouvelle Chancellerie de l'Ambassade du Gabon au Maroc

La Nouvelle  Chancelleriede  l’Ambassade  du  Gabon  au  Maroc , au 72,Avenue Mehdi Ben Barka , à Souissi - Rabat .


La diplomatie gabonaise au Maroc, exerce depuis le 19 octobre 2011 dans des nouveaux locaux flambants neufs, installés dans la ville de Rabat.

La  cérémonie inaugurale de la nouvelle Chancellerie du Gabon au Maroc était présidée par l’Ambassadeur Haut Représentant, près le Royaume du Maroc, François BANGA EBOUMI.


Plusieurs invités de marque dont le Ministre délégué aux  Affaires Etrangères du Gabon, Raphaël Ngazouzé etSosthène Ngokila, Secrétaire Général Adjoint du même ministère, les Conseillers du Chef de l’Etat, Michel Essonghé et Jean Pierre Lémboumba Lépandou et le Directeur de Cabinet adjoint du Président de la République, Martin Boguikouma figuraient parmi les convives également composés de nombreux ministres du gouvernement marocain, de membres du Corps diplomatique, du personnel de l’ambassade  , entre autres.

L’Ambassadeur Haut Représentant, près le Royaume du Maroc, François Banga Eboumi a fait observé une minute de silence à l’entame de la cérémonie à la mémoire du défunt Président de la République, Omar Bongo Ondimba, principal artisan de ce chef d’œuvre.


« L’ouverture de cette nouvelle Chancellerie atteste de l’importance de nos relations bilatérales et constitue un vote de confiance dans l’avenir des relations entre les deux pays », a estimé Son Excellence, François Banga Eboumi tout en soulignant « l’excellent état de santé des relations bilatérales entre les gouvernements gabonais et marocains »


Bien avant le dévoilement de la plaque inaugurale par le Ministre délégué aux Affaires Etrangères, Raphael Ngazouzé, l’architecte a procédé à la présentation détaillée de la nouvelle Chancellerie.

Selon M. Chami, la nouvelle ambassade bâtie sur une superficie de plusieurs hectares, qui obéit aux normes de sécurité, de sureté et d’écologie, a mobilisé plus de 18 millions de dirhams dont la moitié a été injectée dans l’économie locale.


Les travaux ont été réalisés dans les délais, soit en trois ans sans dépassement de budget.


La cérémonie était agrémentée par des groupes sociaux culturels et traditionnels gabonais. 

FSNB/AHRGM

Publié le : 30 / 04 / 2014